theTribe, une boîte où chacun co-construit
Culture / Organization

theTribe, une boîte où chacun co-construit

Publié le : 18 janvier 2022
Temps de lecture : 4 minutes

Je viens de fêter ma 1ère année chez theTribe, le 9 septembre 2021 exactement. Une année remplie de défis et d’apprentissages qui encore aujourd’hui tient ses promesses.

Trouver une culture d’entreprise conforme à mes valeurs

J’ai rejoint la tribu nantaise pour 3 raisons principales :

  • Après avoir passé 10 ans à Montréal, je voulais, comme là-bas, une culture d’entreprise bienveillante, informelle et transparente (par exemple, les salaires chez theTribe sont connus de tous, sur la base d’un Career Framework) ;
  • Un environnement qui favorise la progression ;
  • Un contact direct avec les clients (PME, startups).

Mais aujourd’hui, celle qui me fait rester en priorité, à travers laquelle je m’épanouis le plus et par laquelle je résume la tribu à mes proches : la possibilité de m’investir au quotidien dans la construction de theTribe et d’influencer l’organisation.

Pour comprendre la notion de co-construction chez theTribe, il faut partir de la vision de l’entreprise : aider chacun à atteindre sa vision et à se réaliser.

L’épanouissement, un objectif essentiel

Notre conviction s’inscrit dans un environnement de travail épanouissant et efficace, par ailleurs réfléchi et construit par ceux qui le vivent. Cette réflexion se nourrit notamment d’un livre : Reinventing Organization, dans lequel l’auteur met en avant la capacité des équipes à construire leur autonomie et leur fonctionnement. Nous avons d’ailleurs organisé plusieurs clubs de lecture autour de ce livre afin d’échanger et d’en retirer des éléments concrets.

Pour atteindre cet épanouissement individuel et organisationnel, theTribe nous donne la possibilité d’investir du temps dans le “build” (construction / futur de theTribe) en parallèle de notre activité de “run” (le quotidien opérationnel).

Cet épanouissement passe avant tout par l’identification et l’appropriation des enjeux et des priorités de l’entreprise par et pour les employés.

Cette conviction s’incarne notamment dans ce qu’on appelle communément la roadmap, une liste d’enjeux et d’objectifs, fruit d’1 ou 2 jours de séminaire où nous nous interrogeons collectivement sur notre quotidien, nos défis, sur les résultats souhaités et étapes intermédiaires à accomplir pour y arriver. Nous avons été accompagnés, dans sa mise en place la première année, par les excellents Fly The Nest

Concrètement, cette roadmap liste les grands thèmes et les résultats souhaités. Pour s’interroger sur ces sujets, chaque personne dans la tribu peut se positionner soit en tant que « lead » ou contributeur en fonction de ce qui lui tient à cœur. 

A titre d’exemple, voici quelques sujets listés ou en cours dans notre roadmap cette année:

  • refonte du Career Framework ;
  • création et animation d’un « comité » pour prévenir le burnout ;
  • mise en place d’un coaching/mentorat généralisé à tous les employés ;
  • aide à l’ouverture des nouveaux bureaux.

Les bénéfices 

Tirés de mon expérience passée, je vois plusieurs bénéfices à cette co-construction – au-delà de l’objectif initial d’aborder nos enjeux :

S’occuper de sujets qui nous tiennent à coeur 💙

Comme je le disais, certains membres de la tribu se sont investis dans la prévention du burnout car ce sujet leur était important. D’autres ont fondé le “club des imposteurs” pour approfondir le sujet du syndrome de l’imposteur. Autant d’initiatives qui permettent, au-delà du quotidien opérationnel, d’aborder des sujets de fonds qui nous animent. 

Grandir humainement 💪

Je crois profondément aux bénéfices d’amener 100 % de qui nous sommes au travail. theTribe est la première entreprise dans laquelle j’évolue et qui essaye d’encourager cet aspect avec énergie et sincérité. Cet alignement nous permet de nous montrer vulnérables les uns aux autres et de grandir humainement. J’ai vécu quelques-unes de mes plus belles et intenses discussions d’équipes ces derniers mois. Ces moments sont des enseignements forts qui vont bien au-delà du cercle professionnel.

Créer un environnement qui favorise l’initiative 🌈

En dehors des sujets traités, ces initiatives incarnent un terrain de jeu formidable : celui du tout est possible.

Certains de mes collègues y verront peut-être une vue trop optimiste, mais là aussi je suis convaincu que toutes ces actions alimentent notre capacité à avoir de l’impact et nous libèrent. J’ai bien trop souvent vu des organisations où la politique, le fonctionnement, un certain cloisonnement ou simplement des barrières psychologiques freinaient, voire empêchaient, les initiatives.

Les enjeux

Il ne serait pas honnête de parler de cette co-construction sans les défis qu’elle représente aujourd’hui.

La débauche d’énergie 😓

Sans doute notre plus grand enjeu à l’heure actuelle avec notre modèle, tout du moins je le crois. 

  • Les notions de build / run entrent souvent en opposition. Mécaniquement il faut diminuer le temps consacré à l’opérationnel pour pouvoir en investir en build. Les arbitrages peuvent être compliqués, avec le risque de s’éparpiller.
  • Il peut y avoir de la lassitude, car nous sommes très ambitieux dans nos initiatives et les enjeux que nous voulons traiter, souvent trop, ce qui conduit à une certaine démotivation quand les sujets traînent.

Ces 2 dimensions peuvent rendre l’investissement dans la construction de theTribe très énergivore et donc potentiellement dommageable à l’équilibre de chacun.

Trouver sa place 🤘

Il y a différents périmètres dans lesquels chacun(e) peut s’investir, au niveau de la tribu, son équipe ou encore entre les tribus. Si certain(e)s veulent s’investir sur des sujets tiers, d’autres peuvent avoir envie de se focaliser sur leur quotidien opérationnel et leur progression. C’est totalement légitime, et un des enjeux est de créer un environnement où tout le monde trouve son compte sans culpabilité. 

Malgré tous ces enjeux profonds, je crois véritablement en ce modèle d’entreprise. J’ai la chance de pouvoir modeler mon environnement de travail et d’essayer de l’aligner avec mes valeurs et mes affinités.

Comme toute chose dans la vie, c’est quelque chose que l’on peut mesurer à l’aune de ce qu’on va perdre. En ce sens, j’ai récemment été en processus de recrutement pour une boite aux Etats-Unis. Au fil des entretiens je me suis rendu compte de la singularité du modèle theTribe, de la connexion entre mes collègues et la tribu ou leurs équipes, de la richesse des initiatives en cours. Tout n’est pas rose bien entendu, mais c’est loin d’être anodin.

Le fait que je puisse partager cette nouvelle étape me conforte sur le bien-fondé du modèle et de la mission de l’entreprise. Donc un grand merci 🙏 à theTribe et à toutes celles et ceux qui composent la tribu, qui la font vivre et évoluer au quotidien.

Matthieu Veillon
Lead developer @ theTribe