Culture / Organization | Interviews

L’onboarding chez theTribe vu par Solène, Talent Acquisition Manager

Temps de lecture : 5 minutes

Le 12 avril 2021, Solène rejoint theTribe en tant que Talent Acquisition Manager. Soit à un moment où le télétravail était plus que recommandé aux entreprises qui pouvaient y recourir. À travers cet échange, elle revient sur son parcours d’intégration et sur les moyens mis en œuvre pendant cette période pour prendre pleinement ses fonctions. 

Bonjour Solène ! Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Je suis Talent Acquisition Manager chez theTribe depuis maintenant quelques mois ! J’ai commencé mon parcours professionnel à Paris en tant qu’assistante chef de projet en formation dans le milieu bancaire puis j’ai découvert le recrutement dans le secteur informatique il y a un peu plus de deux ans et demi maintenant. 

J’ai tout de suite apprécié l’aspect humain de ce métier : les échanges ne se ressemblent jamais puisqu’on discute avec des personnes qui ont des parcours et des envies différentes –  c’est important d’être à l’écoute. 

C’est aussi une fonction qui demande d’être résiliente et curieuse. Le marché est très pénurique, et parfois il faut s’accrocher quand on ne vient pas d’une formation informatique pour comprendre les spécificités techniques abordées lors des discussions avec les candidats. 

Comment s’est passée ton arrivée chez theTribe ?

Disons que j’ai découvert theTribe au bon moment : j’avais envie d’un nouveau challenge professionnel et je souhaitais quitter la région parisienne. 

J’ai tout de suite accroché avec la culture de l’entreprise… du coup, j’ai fait mes valises pour venir à Nantes et rejoindre l’équipe recrutement au sein de la tribu support – qui a pour rôle d’accompagner les tribus dans leur développement en préservant la cohérence globale et l’harmonie au sein de theTribe. 

En réalité, j’étais assez stressée avant mon arrivée : c’était en période de pandémie et donc j’avais peur de l’intégration en distanciel, de ne pas me sentir accueillie faute de contact humain, de ne pas réussir à appréhender l’environnement de travail… en somme de ne pas réussir à m’intégrer. 

Finalement, mes craintes ont vite été levées puisque j’ai eu accès à un emploi du temps bien défini qui m’a permis de voir que mon arrivée était préparée aux petits oignons ! 

Ma première semaine était en présentiel donc j’ai pu rencontrer mes collègues – pratique pour mettre des noms sur des visages, ce qui n’est pas négligeable quand on est nouveau. Une marraine (Morgane) m’a également été attribuée avant ma prise de fonction. C’est super rassurant, car dès que j’avais une question ou une remarque, elle était présente pour y répondre. C’était vraiment un point important de l’onboarding pour moi parce que j’ai pu être accompagnée tout au long de mon intégration, je n’étais pas livrée à moi-même.

Lors de ta première semaine, quel était le programme de ton parcours d’intégration ? 

En réalité, ce dernier était bien rempli ! J’ai été accueillie le premier jour avec un déjeuner d’arrivée, puis un point d’onboarding avec ma marraine, ce qui m’a permis d’être directement accompagnée sur l’organisation et les outils de l’entreprise.

On m’a également présenté les membres de la tribu support (finance, comptabilité, marketing…) et j’ai pu échanger avec chacun d’entre eux afin de comprendre leurs rôles.

Au cours de la semaine, deux journées en binôme ont été prévues avec Charles qui est Head of Talent chez theTribe. Grâce à cet accompagnement, j’ai pu rapidement appréhender le fonctionnement de l’équipe recrutement. 

Les fondateurs Benoît et Jérôme ont pris un temps avec moi pour revenir sur l’histoire de la société, sa culture et ses valeurs. C’était primordial pour moi, parce que cela m’a permis de prendre de la hauteur pour comprendre le contexte de l’entreprise, mais aussi m’approprier des informations en amont pour communiquer autour de ces sujets avec les candidats.

Et ce n’est pas tout ! Un point a été prévu avec les représentants du personnel, Ludovic et Alexis, pour me présenter le CSE et son rôle. J’ai aussi été introduite à la philosophie commerciale de l’entreprise lors d’un échange avec Mathilde qui est Sales Manager ! 

Tout un pan de mon onboarding a également été dédié à la compréhension des mécanismes du web avec Jérôme (le fonctionnement d’un site, le back office, le front office…) et à la découverte de l’environnement technique de l’entreprise avec Pierre-Alexandre, chef de tribu à Nantes. Toutes ces informations ont permis de consolider mon ancrage chez theTribe et de me sentir rapidement plus à l’aise.

Enfin, il est important de noter qu’un apéro d’accueil 🍻 a été planifié en milieu de semaine : c’était très agréable d’échanger avec mes nouveaux collègues dans un autre contexte, je me suis sentie bien accueillie !

Quels sont les points que tu as particulièrement appréciés ? 

J’ai apprécié le fait que l’accent ait été mis sur la rencontre avec les autres membres de la tribu. J’avais pas mal d’échanges organisés autour d’un café (virtuel certes, mais quand même !) pour faire connaissance avec les autres collaborateurs. Ça permettait de discuter avec de nouvelles personnes à chaque fois, de se présenter, de comprendre un peu le rôle de chacun dans la boîte.

Aussi j’ai eu l’opportunité de faire des “vis-ma-vie” avec trois collègues dans l’entreprise au cours du premier mois : Morgane qui est PM/Designer, Florent qui est Bizdev, et Johanna qui est cheffe de tribu à Paris ! Le but était de passer une journée avec chacun d’entre eux pour qu’ils puissent partager leur quotidien avec moi. La démarche était vraiment importante, surtout en arrivant dans l’entreprise, ça m’a permis d’avoir une idée plus concrète de la réalité du métier de chacun chez theTribe. 

À partir de quel moment as-tu commencé à te sentir à l’aise dans ta nouvelle fonction ? 

Je dirais assez rapidement, au bout d’une semaine je me sentais déjà relativement autonome. C’est surtout grâce à l’accompagnement que j’ai reçu au sein même de mon équipe pour rapidement devenir opérationnelle. Charles et Juliette (qui est aussi TAM chez theTribe) ont vraiment été présents à chaque étape pour s’assurer que j’étais bien suivie et que je n’avais pas de questions !

Une des raisons qui m’a poussée à rejoindre theTribe, c’est l’envie que l’on a d’assurer la meilleure expérience candidat possible. C’est vrai que l’on peut retrouver certains travers dans les pratiques de recrutement en informatique : on a souvent des retours de candidats qui ont l’impression de n’être que des numéros, ou qu’une simple ressource. Dans l’équipe, on a à cœur de remettre l’humain au centre des discussions. On échange avec des personnes qui ont une histoire, une personnalité, et il faut prendre le temps de faire connaissance, de répondre aux questions, d’assurer un suivi tout au long du processus. D’ailleurs, Charles a rédigé un article super intéressant sur la culture du recrutement chez theTribe !

Et qu’est-ce qui différencie le parcours d’intégration chez theTribe par rapport aux autres que tu as eus ? 

Selon moi, clairement la prise de feedback ! Plusieurs points ont été mis en place au fur et à mesure de mon parcours pour prendre mon retour. J’ai d’abord eu un café avec ma marraine deux semaines après mon arrivée pour faire une rétrospective de mes débuts au sein de la société, puis j’ai eu un rapport d’étonnement au bout d’un mois. 

C’est aussi à ce moment-là que j’ai senti que l’amélioration continue faisait vraiment partie de la culture de l’entreprise. On peut toujours faire mieux, et chacun peut proposer des améliorations, apporter sa pierre à l’édifice ! C’est un modèle d’entreprise responsabilisant.

Justement, quels sont les axes d’amélioration selon toi ? 

Et bien, j’ai justement mentionné le point suivant dans mon rapport d’étonnement. L’entreprise est en pleine croissance, et le but est d’ouvrir des bureaux dans plusieurs villes en France. Pour l’instant, il y a Nantes, Paris et Lille dont l’ouverture est prévue en septembre 2021.

Au départ quand je suis arrivée dans l’entreprise, j’avais du mal à avoir une vision d’ensemble sur la répartition géographique des membres dans chaque tribu. Il m’était difficile de resituer chaque personne. C’est un sujet sur lequel nous sommes en train de travailler, d’autant plus que d’autres bureaux vont ouvrir par la suite !

Florian Compain
Chief Marketing Officer @theTribe