Tests utilisateurs : tester pour mieux régner
Glossaire

Tests utilisateurs : tester pour mieux régner

Publié le : 16 mars 2022
Temps de lecture : 4 minutes

Vous voulez développer une application mais n’êtes pas certain qu’elle plaise à votre cible ? Pour en avoir le cœur net, rien de tel que les tests utilisateurs, qui permettent d’observer, comprendre et analyser en direct comment vos clients se servent de votre produit ou service. Focus sur cette méthode efficace pour construire des produits centrés sur l’utilisateur.

Les tests d’usabilité, c’est quoi ?

On les appelle tests utilisateurs, tests d’usabilité, tests UX ou encore tests d’ergonomie. Mais que désignent-ils ? Une méthode qui s’inscrit dans le cadre de l’User Research et qui permet d’évaluer l’expérience utilisateur d’un produit directement auprès de la cible elle-même. En d’autres termes, il s’agit de faire tester en conditions réelles votre produit ou service à un panel d’utilisateurs représentatifs de votre cible.

Le principe du test utilisateur consiste à :

  • Observer la façon dont vos utilisateurs interagissent avec votre produit ou service,
  • Comprendre quels sont les problèmes d’usabilité, les obstacles rencontrés par la cible ainsi que leurs objectifs et leurs motivations,
  • Analyser les points de friction et améliorer l’interface utilisateur.

Un test utilisateur, pour quoi faire ?

Accorderiez-vous votre confiance à un produit qui n’a pas été testé auprès des utilisateurs en amont ? Probablement pas, et vous auriez raison. Le but des tests utilisateurs, c’est justement de s’assurer que votre projet répond à un réel besoin sur le marché. En vous confrontant directement à celles et ceux qui utilisent votre service, vous aurez une idée claire de ce qui fonctionne et de ce qui reste à améliorer. 

C’est d’ailleurs le principe de la méthode Lean Startup, qui prône l’expérimentation directe via la mise en marché de versions évolutives du produit. Et ce afin de le développer en mode agile, en y intégrant au fur et à mesure les feedbacks des utilisateurs.

Les tests utilisateurs s’inscrivent dans cette volonté de concevoir des produits uniques, centrés sur les besoins des utilisateurs. Ils apportent plusieurs avantages aux porteurs de projets :

  • Obtenir un feedback des utilisateurs : Rien de tel que de recueillir les avis de vos clients pour valider vos hypothèses business de départ. Vous saurez que vous avancez dans le bon sens, et le ferez en toute connaissance de cause.
  • Gagner du temps et de l’argent : Plutôt que de vous jeter la tête la première dans le développement de votre produit ou service, avec les coûts financiers et humains que cela implique, autant le tester d’abord. Si les résultats qui ressortent des tests utilisateurs sont négatifs, vous pourrez au moins réajuster votre produit avant d’investir toutes vos ressources dans le développement. Cela permet de fluidifier les cycles de production.
  • Faciliter la prise de décision : Sur la base des conclusions tirées après les tests utilisateurs, il sera plus facile de prendre des décisions éclairées.

Quand réaliser des tests utilisateurs ?

Les tests utilisateurs peuvent être menés à chaque étape de la conception, que ce soit au moment de l’émergence de l’idée jusqu’à sa mise en ligne, et même après. Le moment où le test utilisateur est mené permet d’obtenir des résultats différents, et de faire avancer le projet à différents niveaux :

  • Lors de la phase d’étude du projet : dans l’objectif d’effectuer un premier diagnostic de votre idée auprès des utilisateurs.
  • Lors de la phase de conception : dans l’optique de valider les hypothèses de départ et s’assurer que vous avancez dans la bonne direction.
  • Lors de la phase de production : pour évaluer votre produit à l’issue d’un sprint et l’optimiser.
  • Après la mise en ligne du produit : afin d’être dans une démarche d’amélioration continue et avant de sortir de nouvelles fonctionnalités.

Comment se déroule un test utilisateur ?

Les tests utilisateurs se décomposent généralement en plusieurs étapes, qui impliquent une phase de préparation, celle des tests puis d’analyse.

La phase de préparation

  1. Définir les objectifs du test : Avant de vous lancer dans le grand bain, il vous faudra tout d’abord déterminer quels sont vos objectifs, c’est-à-dire les questions auxquelles vous souhaitez répondre en menant ces tests. Gardez à l’esprit que ces derniers doivent vous permettre de valider vos hypothèses de départ, et de solutionner les problèmes que vos utilisateurs rencontrent.
  1. Cibler les profils concernés : Les utilisateurs que vous choisirez doivent correspondre à votre cœur de cible. Il est donc primordial que vous ayez travaillé en amont sur les caractéristiques qui la définissent, et ce grâce à des proto-personas et des personas : âge, genre, habitudes, critères socio-démographiques…
  1. Choisir la méthode de test utilisateurs : Il existe différentes méthodes de tests d’usabilité parmi lesquelles vous pourrez choisir (qualitatif, quantitatif, A/B Testing, test comparatif…). Vous devez opter pour celle qui vous permettra de répondre à vos objectifs, mais également pour celle qui rentre dans votre budget et tient compte de vos contraintes.
  1. Préparer le test : Place maintenant aux préparatifs du test utilisateurs, qui consistent à baliser la journée de A à Z. Il s’agit en fait de définir tout le contenu des entretiens, et ce grâce à des documents qui vous serviront de ligne conductrice : 
  • Un protocole : c’est une vision globale du déroulé des tests.
  • Un guide d’animation : ce document permet de structurer les tests utilisateurs et de détailler tous les entretiens ainsi que la façon dont il faut les mener.
  • Une grille d’analyse : c’est l’outil qui servira au modérateur lors des tests utilisateurs.

Vous devrez également mettre au point un support de test, qu’il s’agisse d’un wireframe, d’une maquette ou bien d’un prototype.

  1. Recruter des participants : Dernière étape, et pas des moindres : il vous faut passer au recrutement. Ce point est capital puisqu’un mauvais recrutement pourrait bien nuire aux résultats de vos tests utilisateurs. Il faut donc être vigilant pour sélectionner les bons candidats.

Le jour J

La passation des tests utilisateurs : Le moment des tests utilisateurs est enfin venu ! Au cours de cette passation, l’animateur et le modérateur seront chargés d’observer et d’analyser le comportement des utilisateurs face à votre produit. Aucun détail ne doit vous échapper, que ce soit au niveau du langage corporel ou bien de ce que dit l’utilisateur. Chaque séance est filmée et enregistrée.

Après les tests utilisateurs

  • L’analyse : Le plus gros du travail est encore à venir ! Les experts qui ont mené les tests utilisateurs doivent maintenant analyser les résultats qui en ressortent. Grâce à la grille d’analyse et les enregistrements vidéos, vous pourrez tirer des enseignements concrets de ces tests.
  • La restitution : Sur la base de toutes ces observations, les experts réalisent des rapports qui mettent en lumière les axes d’amélioration, les points positifs et négatifs de votre produit. Ces documents permettront ainsi de valider ou invalider vos hypothèses, pour mettre au point un produit qui répond réellement aux besoins de votre cible.
Victor Rouvroy
Marketing Operations @theTribe